15/11/2018 - Les chiffres clefs de la copropriété

Les chiffres clefs de la copropriété

La 25ème édition du Salon de la Copropriété qui s’est tenue les 21 et 22 novembre dernier à la porte de Versailles a donné lieu à une étude auprès de 800 copropriétaires afin de dresser un état des lieux de la copropriété.


Près de 30 % des logements sont en copropriété

Les logements en copropriété représentent 28 % du parc français contre 20 % il y a trente ans. Ces logements sont majoritairement situés dans les grandes métropoles et la région parisienne en concentre 30 %. Ils sont également répartis à part égale entre propriétaires occupants et propriétaires bailleurs.


Les syndics bénévoles ne gèrent que 15 % du parc des logements en copropriété

Les syndics bénévoles sont principalement recensés en milieu rural et dans les communes de moins de 20.000 habitants (60 % des syndics bénévoles), mais sur l’ensemble des logements, 85 % des français préfèrent confier la gestion de la copropriété à un syndic professionnel.


La très grande majorité des copropriétaires sont satisfaits de leur copropriété

En effet, 71 % des copropriétaires se déclarent satisfaits. Parmi eux, les résidents de plus de 50 ans sont ceux qui la plébiscitent le plus.

Parmi les avantages recensés, il y a le fait d’avoir des voisins, de pouvoir participer aux prises de décisions, mais aussi de mutualiser les coûts de gestion courante et de travaux.

Pour ceux qui se déclarent insatisfait, c’est principalement en raison des nuisances de voisinage, de l’obligation de devoir respecter les règles communes ou encore par la difficulté d’obtenir un consensus avec les autres copropriétaires.


Quelle est la part du revenu consacrée aux charges de copropriété ?

Elles représentent, selon les copropriétaires, 12% de leurs revenus.

On distingue toutefois de grosses différences selon les régions.
En effet, Paris affiche un coût moyen de 38 euros par m² et par an, alors que Nantes et Bordeaux sont les moins onéreuses avec 19 euros par m² et par an.

Dans ces dépenses, plus de 65 % correspondent à des frais de chauffage, d’entretien et de personnel.


Les travaux de rénovation vont concerner plus de la moitié des copropriétaires ces prochaines années

Pour un copropriétaire sur deux, d’importants travaux de rénovation seront réalisés, notamment en raison du vieillissement du parc. Ce chiffre est plus élevé en région parisienne (61 %) qu’en province (47 %).

Pour les financer, le recours au crédit est nécessaire dans 21 % des cas, avec un recours plus important chez les 25-35 ans (32 %) contre 14 % pour les plus de 65 ans.